( 17 février, 2014 )

Ou sont mes printemps ?

A l’aube de tes 20 ans,
A l’aube de tes 20 printemps,
Tu te retournes, triomphante
De n’etre plus adolescente,
Tu as déjà si bien compris
Ce que sont les choses de la vie!

A l’aube de tes 40 ans,
A l’aube de tes 40 printemps;
Tu te retournes et tu revois
Leurs premiers pas, leurs grandes joies
Mais aussi les premiers chagrins
De ces enfants qui sont les tiens!

A l’aube de tes 60 ans,
A l’aube de tes 60 printemps,
Tu te retournes et tu te dis :
Dieu, que c’est bon la vie!
Maman je suis toujours, mais aussi grand-maman.
Tu fais la joie de tes petits enfants!

A l’aube de tes 80 ans,
A l’aube de tes 80 printemps,
Tu te retounes et tu souris,
Tu fais le bilan de ta vie
Et tu t’étonnes comme un enfant
D’avoir déjà tant de printemps…

( 17 février, 2014 )

c’est noel!

C’est Noel tous les jours…

C’est Noel chaque fois qu’on essuie une larme dans les yeux d’un enfant.

C’est Noel chaque fois qu’on dépose les armes et chaque fois qu’on s’entend.

C’est Noel qhaque fois qu’on arrete une guerre et qu’on ouvre les mains.

C’est Noel chaque fois qu’on force la misère à reculer plus loin.

C’est Noel sur la terre chaque jour.

Car Noel, c’est l’amour.

C’est Noel quand nos coeurs oubliant les offenses sont vraiment fraternels.

C’est Noel quand enfin se lève l’espérance d’un amour plus réel

C’est Noel quand se taisent les mensonges faisant place au bonheur.

C’est Noel dans le coeur de tous ceux qu’on invite pour un bonheur normal.

c’est Noel sur la terre chaque jour

Car Noel, c’est l’amour.

( 17 février, 2014 )

la voix de la mer

La voix de la mer parle à l’ame. Le contact de la mer est sensuel

et enlace le corps dans une douce et secrète étreinte.
Ne l’avez-vous jamais remarqué?

Pour ma part, oui.

( 17 février, 2014 )

petite maman

Aujourd’hui, c’est ton anniversaire,
Tu as 87 ans!

Je veux te serrer sur mon coeur,
Entourer mon bras autour de ton épaule
En te murmurant « je t’aime!
Me promener avec toi
Pour faire quelques pas.
T’offrir quelques douceurs
Et un joli bouquet de fleurs,
Des roses, tes préférées.

Te raconter des histoires,
De celles qui font la vie…
Parler du bon vieux temps,
Du temps où tu avais 20 ans,
De l’amour de ta vie,
Qui fut mon papa pour la vie…

J’aurais voulu encore faire tout ça,
Mais tu es partie vers un autre là-bas,
Depuis 16 ans déjà,
Où parait-il, tout y est beau,
Où il y a des fleurs, des oiseaux,
Et où le temps ne compte plus.

Mais personne dans notre monde,
Ne sait où est ce pays merveilleux,
Mais moi, je sais que tu y es bien,
Entourée des tiens.

Je t’aime, petite maman, aujourd’hui encore plus
Et moins que demain

( 17 février, 2014 )

A toi, mon coeur…

Il fait froid, si froid
Dans mon coeur,
Depuis que tu m’as quitté,
C’était en Février.

J’ai traversé tant de jours sombres,
Partout était ton ombre,
Je commence tout juste
A retrouver un peu de ciel bleu
Depuis que tu es parti.

Notre amour était fort, était beau,
Que de doux moments passés ensemble!
Entre nous, tout était simple, limpide,
Tant de complicité, tant d’amitié partagées.

Te rappelles-tu toutes ces balades
Main dans la main, toutes ces discussions
Où nous refaisions le monde?
Tous ces merveilleux instants,
Rien que nous deux,
Avec tout cet amour dans nos yeux!

Merveilleux amour que je n’oublierai jamais,
Tu étais « mon autre », ma « moitié »,
Avec toi, j’étais fière d’etre « moi »,
Pour quelques instants, volés au temps!

Puis la vie en a décidé autrement,
La maladie t’a rattrapé,
Les chers moments se sont espacés…
Tu es parti, vers un autre « ailleurs »…
Sans que je puisse te revoir
Car tu voulais que je garde
Une belle image de toi.

Submergée de chagrin,
Je ne réalisai pas
Que je ne te reverrai pas
Cela a demandé des mois…

Aujourd’hui est plus doux,
Ton cher visage est toujours là,
Près de moi,
Et moi, je ne t’oublierai pas, ici bas…

( 17 février, 2014 )

J’aimerais…

J’aimerais etre le vent
Et souffler sur la terre…
Afin de réduire en poussière…
La haine et la misère…

J’aimerais etre une fleur
Et pousser sur la terre
Pour souffler un doux parfum
De paix, d’amour et de bonheur…

J’aimerais etre un petit oiseau
Et survoler la terre
En laissant dans son sillage,
Une mélodie d’amour…

Et si l’amour était sans les armes
Et dans les coeurs
Alors notre monde serait meilleur…

( 17 février, 2014 )

poeme a la pluie

Quand tu parviens à me bercer
De ton chant monotone,
Sombre pluie de l’automne,
J’aime t’entendre murmurer.

Le bruit des gouttes sur le toit
Dès l’aube vient distraire
Mon ame solitaire,
Et je me souviens qu’autrefois,

Seule dans le matin obscur
Je révais que des anges
Sortis d’un monde étrange
Versaient les larmes de l’azur.

( 17 février, 2014 )

le sourire

Le sourire est un trésor.

Il n’est pas essentiel qu’une personne soit jolie,

Il faut qu’elle soit aimable.

L’habitude du sourire peut refaire un visage.
E.Quelluet

( 17 février, 2014 )

Mon tout premier acrostiche

Sentimentale comme une jeune fille en fleur,

Aimante, une super maman pour tes enfants adorés!

Nouveautés, car tu es un fan de la mode,

Discrète, c’est une rare qualité!

Réservée, secrète, tu gardes tes blessures au fond de ton
coeur.

Amour pour toi j’aurais toujours, ma fille chérie.

123456
« Page Précédente
|