( 18 février, 2014 )

Au fil de l’eau

Le bateau vogue au fil de l’eau,
Je laisse alors vagabonder mes pensées
Et je les laisse me bercer.
Le Rhin défile sous mes yeux, en vagues bleues,
Faisant remonter tous mes souvenirs heureux.

Faisant remonter ton amour à la surface,
Et là, dans le bleu de tes yeux,
Tout mon désespoir s’efface,
Rien qu’à se regarder nous deux.

Faisant remonter à la surface,
Notre bonheur partagé
Dans la chaleur de tes bras musclés
et le souvenir d’avoir échangé
Nos plus tendres baisers.

Remonter à la surface tout ce qu’il y avait de beau,
Tous les petits bonheurs, toute notre jeunesse,
Tout ce qui nous faisait rire, toute notre tendresse,
Mais tout ça a pris l’eau…

L’eau lave tous les maux
Et moi j’ai trouvé quelques mots
Pour vivre un renouveau,
Avec toi, ici-bas…

( 18 février, 2014 )

Ruisseau joli

Le chant du ruisseau
Est un enchantement
Pour celui, qui, poète,
Sait apprécier ses sons.

Il coule, roule sur les cailloux,
Descendant de la montagne.
Je ne peux résister
A l’envie de me tremper les pieds
Dans son eau glacée.

Coule, roule petit ruisseau,
Tu vas bientot rejoindre la rivière enchantée
Où frétillent des poissons argentés.

Petit ruisseau joli
Tu fais jaillir ton eau
Et l’eau c’est la vie…

( 18 février, 2014 )

Si tu veux qu’on t’aime

Si tu veux qu’on t’aime
Il faut rester toi-meme
Sans tricher, sans faire de chichis,
Etre sincère,pas d’hypocrisie.

Savoir écouter sans juger,
Savoir donner sans rien attendre en retour,
Savoir ne pas trahir la confiance que l’on te porte,
Savoir que toute vérité n’est pas bonne à dire,
Savoir rire et avoir un peu d’humour,
Savoir etre discret sans s’incruster,
Savoir faire preuve de patience
Pour etre dans la confidence,
Et pour finir, donner de l’amour, toujours!

Si tu appliques tout ça, c’est sur, on t’aimera!

( 18 février, 2014 )

Prends le temps

Prends le temps d’aimer…
C’est le secret de l’éternelle jeunesse!

Prends le temps de lire,
C’est la source du savoir!

Prends le temps d’écouter,
C’est la force de l’intelligence!

Prends le temps de penser…
C’est la clé de la réussite!

Prends le temps de jouer…
C’est la fraicheur de l’enfance!

Prends le temps de rever…
C’est un souffle de bonheur!

Prends le temps de rire…
C’est la musique de l’ame!

Prends le temps de pleurer…
C’est l’émotion d’un grand coeur!

Prends le temps de vivre…
Car le temps passe vite
Et ne revient jamais !

( 18 février, 2014 )

Le temps present

Ne pleure pas le passé,
Laisse-le s’en aller,
Accepte tes souvenirs
Sans les retenir,
Ne regarde pas non plus
Trop vers l’avenir,
Pense que demain
C’est déjà très loin,
Qu’hier t’éloigne du présent,
Et le futur de maintenant.

Essaie de vivre le moment,
Et tu verras que chaque instant
Peut etre très enrichissant
En profitant du temps présent.

( 18 février, 2014 )

Aimer

Rien n’est plus beau
Que de donner
A celui qu’on aime
Ce qu’il aime
Meme si ce n’est qu’un « je t’aime ».

Rien n’est plus merveilleux
Que de croire en celui qu’on aime,
Surtout quand il vous aime.

Rien n’est plus simple,
Que de voir chez celui qu’on aime
Un « je t’aime »,
Surtout pendant qu’il vous aime.

Rien n’est plus beau,
Rien n’est plus merveilleux,
Rien n’est plus simple,
Que d’offrir son amour…

Mais encore faut-il aimer
Ce qui n’est pas si simple!…

( 18 février, 2014 )

Dimanche sur la plage

Rappelle toi ce dimanche,

Amoureux sur la plage,

Ton chapeau qui se penche

Et abrite ton visage,

Les reflets de la mer,

Les précieux coquillages,

Les rencontres éphémères

Et ces beaux paysages.

( 18 février, 2014 )

L’enfant qui dormait

L’enfant dormait,
Ouvert aux reves.

Un elfe s’éveillait,
L’air malicieux.
La lune se reflétait
Au fond de ses grands yeux
Et le vent soulevait
Doucement ses cheveux.
La danse l’emportait
Sur un air mélodieux,
Fébrilement il évoluait,
Le visage radieux.
La nuit s’étendait
Sur le domaine des cieux.
Aux étoiles l’elfe lançait
De sublimes adieux.

L’enfant dormait,
Sourire aux lèvres.

( 18 février, 2014 )

Je te vois,…je t’entends…

Tu es sur le nuage qui passe,
Tu es dans tout le bleu du ciel,
Tu es l’eau, le feu, la glace,
Tu es la douceur du miel.

Je te vois dans la pluie qui tombe,
Je t’entends dans le souffle du vent,
Tu es papillon et colombe,
Tu es le sourire d’un enfant.

Tu es sur la feuille d’automne,
De l’été, tu es le soleil
Tu es l’hiver quand il tonne,
Tu es l’éclair et l’arc en ciel.

Je te vois dans chaque visage,
Je t’entends à chaque bruit de pas,
Tu es le son, tu es l’image,

Tu es partout, ici et là…
Toi qui n’est plus là…

( 18 février, 2014 )

Mon petit trésor

Petite fille source de joie,
Tu es un magnifique cadeau de la vie,
Comme un superbe printemps
Venant illuminer ma vie.

Tant d’amour tu m’as donné
Pendant ces tendres années
Tes petits bras m’ont enserré
Pour me donner tous tes baisers sucrés.

Jolie petite fleur
Tu me combles de bonheur.
Toi, l’enfant de mon enfant
Comment te dire à quel point
Je t’aime énormément.

123456
« Page Précédente  Page Suivante »
|